Réveillons: capitaliser sur les quelques grammes pris

Normalement, c’est scientifiquement prouvé : avec les fêtes chacun s’en sort avec un minimum de 600 grammes suplémentaires (1) La preuve ? Les magazines de la rentrée  s’y sont déjà mis : “Perdez les kilos des fêtes” (y’en a qui prennent des kilos entiers). On commence à parler détox.